1941 
Un exécutif pour la France libre

Afin de donner à la France libre un véritable organe de gouvernement, le Comité national français est créé par ordonnance le 24 septembre 1941. Il est placé sous la présidence du Général De Gaulle. Un mois plus tard, le 26 octobre, Brazzaville devient la capitale de la « France libre ». A la suite du débarquement allié en Afrique du Nord du 8 novembre 1942, le Commandement civil et militaire d’Alger est formé. Celui-ci fusionnera le 3 juin 1943 avec le Comité national français pour créer le Comité français de libération nationale à Alger. À la Libération, il sera remplacé par le Gouvernement provisoire de la République française.