1944
La Conférence de Brazzaville : faire évoluer l’Empire

Organisée du 30 janvier au 8 février 1944, la Conférence de Brazzaville réunit les responsables des territoires français d’Afrique pour formuler les perspectives de l’Empire français. Elle se tient dans un contexte où l’Empire a joué un rôle crucial dans la libération de la métropole, constituant une base territoriale pour la « France libre » et fournissant plusieurs milliers de combattants. A l’issue de cette conférence, la nécessité d’un développement économique et social de l’Outre-mer est reconnue. Le besoin d’une réforme politique et administrative où les habitants des territoires constitutifs de l’Empire possèdent un pouvoir relatif de participation à la gestion de la chose publique est évoqué. A cette occasion, l’abolition du code de l’indigénat qui octroyait un statut légal inférieur aux populations des colonies françaises, est notamment décidée.