1944
La CCFOM : des missions pérennisées

La CCFL devient par ordonnance du 8 février 1944 la Caisse centrale de la France d’Outre-mer (CCFOM). Elle conserve les mêmes attributions, à l’exception de son rôle de Trésor central. Au niveau monétaire elle demeure, à cette époque, l’institut d’émission prédominant pour l’Outre-mer, orientant et stimulant le crédit. Avec la loi cadre du 30 avril 1946, elle est appelé à jouer un rôle actif dans la valorisation des territoires ultramarins. Plus généralement, elle sera autorisée à octroyer des prêts directement aux collectivités et aux établissements publics de l’Outre-mer, elle pourra participer à la création de sociétés d’économies mixtes – pour promouvoir le crédit, le logement social, l’énergie et les infrastructures, et stimuler l’activité d’entreprises privées.