IL ÉTAIT UNE FOIS L'AFD
Qu'est-ce
que l'AFD ?

Quelles sont les zones d’intervention de l’AFD ?

Afrique subsaharienne

Avec près de 2,2 Md€ de financements en 2010, l’Afrique subsaharienne est la première zone d’intervention de l’AFD. Elle y soutient la croissance économique, en appuyant le secteur privé, le développement rural, mais aussi celui d’entreprises génératrices d’emplois, des services financiers, et des infrastructures de transport et d’énergie. Elle y favorise également l’amélioration de l’offre en services essentiels – éducation, santé, eau et assainissement –, et la protection des biens publics mondiaux, comme les forêts du bassin du Congo. 14 pays pauvres bénéficient d’un appui spécifique de 467 M€, notamment sous la forme de subventions.

Méditerranée et Moyen-Orient

Régions connaissant des évolutions sociopolitiques majeures, la rive sud de la Méditerranée et le Moyen-Orient ont bénéficié en 2010 de 1,4 M€ de financements, principalement des prêts. L’intervention de l’AFD se concentre sur l’activité économique et l’emploi, y compris la formation professionnelle, les infrastructures de transport et d’énergie, et sur le développement urbain, couvrant aussi bien la réhabilitation du patrimoine que l’accompagnement de l’extension urbaine ou la politique de l’eau.

Asie et Amérique latine 

L’Asie et l’Amérique latine abritent des pays aux profils très divers, dont plusieurs pays émergents. Pour ces derniers, plutôt qu’une aide au développement stricto sensu, l’Agence propose un accompagnement technique et financier, incitant ces pays à inscrire leur croissance dans une trajectoire soutenable, d’un point de vue social et environnemental. Les prêts sont la plupart du temps consentis à des conditions proches de celles du marché. Au final c’est près de 1,4 Md€ qui ont été accordés en 2010 à ces pays.

Outre-mer

Dans les départements et collectivités d’Outre-mer, l’Agence intervient sur des activités d’appui, de conseil et de financement des acteurs publics et privés locaux, tout en favorisant les initiatives de coopération et d’insertion régionales. Son action poursuit trois objectifs complémentaires : le développement économique autonome des territoires ultramarins ; le soutien aux initiatives en faveur du développement durable ; et l’appui aux secteurs sociaux (santé, éducation, logement) et à l’aménagement urbain. En 2010, elle a approuvé 957 M€ de financements.

Partager L'AFD sur Twitter L'AFD sur Facebook