Le Mag

Témoignage : soutien aux entreprises turques pour leurs investissements favorables à l’environnement

Publié par Objectif Développement , le

L’AFD finance et accompagne de nombreux projets de développement dans plus de 50 pays. Témoignage de Erdogan Gögen, acteur du projet en Turquie d’investissement pour l’environnement de la part des entreprises, soutenu par l’AFD.


Encourager un développement économique durable

La Turquie fait face à une forte croissance de la demande en énergie. Cependant, son potentiel actuel d’énergies renouvelables (hydroélectricité, géothermie, éolien) à des fins de production d’électricité est considérable.
Afin de préparer son avenir énergétique et dans une optique de rapprochement avec l’Europe, la Turquie doit répondre à deux grands enjeux : augmenter ses capacités énergétiques à partir d’énergies renouvelables et convertir le consommateur turc au gaz naturel pour son chauffage individuel.

L’AFD a choisi, en 2006, d’accompagner une nouvelle fois la démarche de la TSKB (Türkiye Sinai Kalkinma Bankasi A.S). La TSKB est la seule banque privée d’investissement et de développement en Turquie. Sa mission principale est de financer les entreprises en utilisant les fonds de bailleurs comme l’AFD, la BEI, ou la Banque mondiale. Elle est consacrée entièrement aux projets de maitrise de l’énergie et de dépollution. L’objectif du concours octroyé par l’Agence est d’encourager un développement économique durable,  via le financement d’investissements favorables à l’environnement des entreprises privées turques.

Erdogan Gogen.JPG

 

M. Erdogan Gögen est le Directeur Général d’Invest Trading Consultin (ITC), entreprise de traitement des déchets et témoigne de son implication dans le projet. « Chez ITC, on traite les déchets solides. Nous sommes responsables du traitement des déchets pour toute la ville d’Ankara depuis 2002, et également pour la ville d’Adana. Nous traitons toutes sortes de déchets, y compris ceux qui sont recyclable ».

 

Les actions menées

Le financement accordé par l’AFD à la TSKB a été octroyé sous la forme d’une ligne de crédit. Celle-ci a permis de prêter à une vingtaine d’entreprises privées turques pour leurs investissements dans des secteurs à impacts environnementaux favorables.

Quatre secteurs prioritaires ont été définis :

  • le développement des énergies renouvelables
  • la conversion au gaz naturel
  • l’efficacité énergétique
  • la dépollution industrielle.

M. Erdogan Gögen explique l’utilisation de ce prêt dans le domaine de la maîtrise de l’énergie :

« Avec le prêt accordé par TSKB, nous pouvons développer nos activités et installer de nouveaux équipements ; la production d’électricité est ainsi augmentée. Nous réduisons l’émission de gaz à effet de serre. Jusqu’à maintenant, nous avons économisé 500 000 tonnes de CO2, chiffre qui augmentera avec le développement de notre site. Notre but est d’avoir zéro déchet à brûler et de pouvoir tous les convertir. C’est pourquoi nous installons de nouveaux équipements pour atteindre le zéro déchet à brûler« .

La réduction de la pollution est également un enjeu important du projet, selon M. Erdogan Gögen : « ITC se rémunère grâce à la production d’électricité rendue possible par le captage de biogaz des décharges. La capacité du site a atteint les 11.2 MW en janvier 2008. Avec ce projet, les déchets éliminés sont utilisés et l’émission de CO2 est réduite. Les déchets, ce sont de la matière première, ce ne sont pas des ordures. On a changé la mentalité des gens ».


Pour aller plus loin

Classé dans : Croissance Environnement Méditerranée et Moyen-Orient Témoignages
Mots-clefs :, , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*