Le Mag

Intervenir dans les Etats fragiles : interview vidéo de Jean-Bernard Véron

Publié par Objectif Développement , le

Jean-Bernard Véron, Responsable de la Cellule prévention des crises et sortie de conflit à l’Agence Française de Développement (AFD) répond à quelques questions sur l’intervention de l’AFD dans les Etats fragiles et la stratégie de renforcement mise en œuvre dans ces Etats.

Qu’est-ce qu’un Etat fragile ?

Le concept d’Etat fragile apparaît au début des années 1990 au moment de la chute du régime Somalien de Siad Barre.  Il existe plusieurs approches de ce concept. Pour la Banque mondiale, ce sont des pays où l’Etat est faible et la gouvernance défaillante, sans que cela soit nécessairement lié à une situation de conflit ou de crise ouverte. Le ministère britannique du Développement international (DFID), s’appuie sur 2 caractéristiques : la combinaison de la capacité des Etats et de leur volonté politique de résoudre la crise et assurer une répartition équitable des ressources à l’ensemble de la population.

Jean-Bernard Véron définit une société fragile par la mise en péril d’une des missions conférées à un Etat : les missions régaliennes ou les missions de délivrance de services auprès des populations.

Dans cet extrait, Jean-Bernard Véron nous rappelle ce qui caractérise un Etat fragile.

Comment l’AFD intervient dans les Etats fragiles

Le nombre d’Etats fragiles diffère selon les bailleurs de fonds mais les listes se recoupent :

  • 46 pays selon le DFID
  • 34 dans selon la Banque mondiale

L’intervention dans les Etats fragiles est donc une problématique à part entière de l’AFD. Elle y consacre 24 % de ses engagements et 57 % du total de ses subventions, en adaptant à chaque pays ses pratiques opérationnelles.

Projet emblématique d’intervention de l’AFD dans un Etat fragile :

L’Afghanistan : développer la filière du coton dans un narco-Etat, où une partie importante de l’activité agricole est tournée vers la culture du pavot.

Les facteurs clés de réussite d’une intervention dans un Etat fragile

L’AFD a appris à adapter ses interventions avec une approche pragmatique.

Jean-Bernard Véron nous explique les facteurs clés d’une intervention efficace. Il donne un exemple édifiant d’une intervention d’un bailleur de fonds qui a déclenché une situation hautement conflictuelle.

Exemple d’une intervention visant à prévenir les conflits :

Le Tchad : comment prévenir les conflits entre agriculteurs et éleveurs par l’hydraulique pastorale

En détruisant les biens, en gaspillant des fonds, en créant de la fragilité et parce que « les autorités ont la tête ailleurs », l’insécurité et le conflit sont antinomiques avec le développement. Les bailleurs de fonds visent en effet à :

  • la production des conditions de la paix
  • un contexte favorable au développement.

Corruption et développement ne sont pas antinomiques.

Exemples à l’appui, Jean-Bernard Véron souligne l’absence de corrélation entre Etat corrompu et Etat fragile. Mais alors, comment un Etat corrompu peut-il se développer ?

Si l’AFD ne finance pas de projets de lutte contre la corruption, l’agence met en œuvre des procédures qui permettent de garantir une transparence et un non détournement des fonds.

 

Pour aller plus loin :

  • Etats fragiles : ultime frontière, l’exemple africain, OCDE, 2009

Classé dans : L' AFD Prévenir les crises Témoignages
Mots-clefs :, , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

4 réponses à "Intervenir dans les Etats fragiles : interview vidéo de Jean-Bernard Véron"

  1. La vidéo sur la corruption est vraiment intéressant, mais bien d’avoir des blogs comme le votre qui fait connaître des faits désagréables souvent non couverts par les médias habituels.

  2. Merci Frédéric pour ce commentaire très encourageant !

  3. Bonjour,
    Un outils efficace de lutte contre la pauvreté : le microcredit.
    Aider un organisme de microcredit favorise l’emergence d’entreprise et donc augmente les rentrees fiscales d’un Etat redistributeur.Un cercle vertueux est en marche.
    Meilleures salutations
    Jean-François Jaudon

  4. Super billet, interview passionnante et habilement subdivisée.