Le Mag

[Livre d'or] Les Rennais et leur regard sur le Sud à l’expo AFD-Magnum

Publié par Objectif Développement , le

Les Rennais étaient nombreux et enthousiastes à passer voir l’exposition Objectif Développement la semaine dernière…

Quelques uns parmi eux ont témoigné sur une photo qui les touchait personnellement et ont expliqué à Virginie, notre stagiaire de choc ce qui les avait particulièrement touchés…le résumé en images !


Rémi

a été marqué par le cube santé sur les femmes de Mauritanie.  « J’ai vécu à Madagascar quand j’étais petit, c’est un pays avec beaucoup de pauvreté et de maladies. Il y a vraiment un décalage entre les pays développés et les pays pauvres alors que je trouve que c’est relativement simple de fournir une bonne prise en charge des femmes enceintes. C’est plus qu’important et ça ne parait pas normal à notre époque. »

+ En savoir plus sur la série photo dédiée à la santé



Kadhija

est marocaine et ne parle pas français, elle est aussi analphabète. Mais à l’âge de 50 ans, elle a pris la décision de retourner à l’école pour apprendre à parler et à écrire. Elle a donc choisi cette photo qui résonne avec son expérience actuelle.
+ En savoir plus sur la série éducation

 

Mathieu a aussi été touché par la photo d’une femme qui vient d’accoucher d’un enfant mort né en Mauritanie. « J’ai été particulièrement touchée par cette photo. Le contraste entre les appareils médicaux modernes et le sol nu… Moi qui ait eu un enfant il y a à peine 4 mois je vois bien la différence de développement qu’il peut y avoir. En même temps ce qui fait mal sur cette photo, c’est la flaque de sang aux pieds de cette femme qui vient d’avoir un bébé mort né… Et je me dis que grâce à des projets comme celui de cette association, on aidera peut être des femmes à ne pas se retrouver dans cette situation les prochaines fois.« 

+ En savoir plus sur la série photo dédiée à la santé


Francis

a choisi la photographie d’un escalier sur les hauteurs de Medellin où a été installé le metrocable : « Cette photo me marque par ses couleurs vives…de façon à na pas louper les marches car il faut imaginer que c’est quand même une épreuve très difficile de les monter et descendre à longueur de journée ! Faut imaginer qu’ils descendent les poubelles, qu’ils remontent avec des courses…C’est très éprouvant et encore plus en fonction de l’âge : quand on est tout petit c’est éprouvant, quand on est sportif ça peut être un challenge, mais après quand on a passé la cinquantaine, les marches elles sont longues, très longues…! »
+ En savoir plus sur le projet de Metrocable à Medellin


Guilaine

pose devant le cube santé consacré à l’accompagnement des femmes enceintes en Mauritanie : « Ces photos m’ont marquée parce qu’en France c’est une évidence d’accoucher et on ne pense pas trop aux problèmes que ça peut engendrer… Alors qu’en Mauritanie où les femmes ne sont pas toujours suivies elles peuvent être très en danger et perdre le bébé avec. Nous on ne pense pas à tout ça !« .
+ En savoir plus sur le projet mené en Mauritanie pour améliorer suivi de la grossesse.


Romain

a aimé les photos du bidonville de Medellin : « j‘ai aimé cette photo car on imagine bien l’ambiance de ce petit gars qui se balade avec son petit poste dans les rues des favellas. On entend presque le reggaetown… »
+ En savoir plus sur la série consacrée à la ville


Lachen

a choisi une photo du cube éducation où l’on voit une famille burkinabé rassemblée pour la récolte : « Cette photo me plait parce qu’elle me rappelle mon enfance, quand j’étais enfant j’ai vécu des choses comme ça au sud du Maroc…Ces enfants me ressemblent… »
+ En savoir plus sur la série éducation

 


Jean-Yves

a choisi la photo de l’enfant né en Mauritanie. Il est « très touché par la pauvreté dans le monde, en particulier quand elle touche les enfants ».
+ En savoir plus sur les actions menées en Mauritanie


Yvette

est la grand-mère d’une agente AFD qui travaille en Guinée Conakry. Elle pose devant le cube consacré à la Guinée… A travers cette exposition, elle a « l’impression d’être plus proche de sa petite-fille, qui travaille en Guinée Conakry. » Elle aimerait beaucoup «goûter le riz de la mangrove dont sa petite-fille lui parle beaucoup et qui semble être bien meilleur que le riz qu’on mange en France ».



Dominique

a choisi la photo des enfants qui travaillent dans un champ en Guinée. Lui aussi travaille beaucoup la terre et se retrouve dans ses travailleurs, qui font la même chose que lui mais « autrement » et à l’autre bout du monde.
+ En savoir plus sur l’agriculture en Guinée

 

Classé dans : Autour de l'expo Livre d'or
Mots-clefs :, , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*