Le Mag

Accompagner la transhumance et prévenir les conflits au Tchad

Publié par Objectif Développement , le

L’élevage est essentiel à l’économie tchadienne, c’est la première exportation du pays hors pétrole. Cette activité est fondée sur le nomadisme et la transhumance qui permettent l’adaptation à un contexte environnemental difficile.

Ces pratiques ancestrales sont menacées par la croissance de l’agriculture et de l’élevage sédentaire et par une mauvaise répartition des points d’eau sur l’ensemble du territoire.

L’AFD finance depuis plus de 15 ans des projets d’hydraulique pastorale pour une valorisation optimale des zones arides et semi-arides du nord et de l’est du pays. La réalisation d’ouvrages hydrauliques, la sécurisation des parcours de transhumance, et le développement de relations entre éleveurs nomades et sédentaires sont les principales composantes du projet.

Ces activités contribuent à la stabilité et au maintien de la paix dans les zones frontalières avec le Darfour.

Sur le même thème
Développer les techniques d’agroécologie

Classé dans : 1. Oui à la lutte contre la pauvreté et la faim


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*