Le Mag

Accompagner l'éducation au Tchad

Publié par Objectif Développement , le

Contexte

Malgré un contexte économique et politique difficile, le Tchad a réalisé d’importants progrès en termes de couverture scolaire grâce notamment au développement considérable de l’enseignement communautaire.

Cependant, ces résultats restent insuffisants au regard de l’objectif de scolarisation primaire pour tous. En raison d’un très fort taux d’abandon, seuls 38% des enfants d’une classe d’âge achèvent le cycle primaire.

Par ailleurs, le système éducatif tchadien présente de nombreuses faiblesses : la gestion peu efficace entraîne des inégalités géographiques, sociales et de genre importantes ; les diplômés ne parviennent pas à s’insérer sur le marché du travail et le faible niveau de formation des enseignants ainsi que le manque de matériels pédagogiques nuisent à la qualité de l’enseignement.

C’est pourquoi, le gouvernement a décidé de poursuivre ses efforts pour améliorer les performances de son système éducatif à travers la mise en œuvre d’une nouvelle phase de sa politique sectorielle qui couvrira la période 2008-2010  et qui devrait être endossée dans le cadre de l’initiative « Education Pour Tous – Procédure Accélérée » (Fast-Track).

Objectifs

Le projet a pour but, par l’amélioration du capital humain, de réduire la pauvreté et les inégalités ainsi que la production de ressources humaines nécessaires au développement économique et social du Tchad.

Plus particulièrement, le projet vise à :

- Améliorer la qualité de l’enseignement primaire par le renforcement du système de formation continue des enseignants
- Renforcer les capacités de pilotage et de gestion en vue d’un développement maîtrisé et équitable du système éducatif

Descriptif du projet

Le projet comporte deux composantes :

- Un soutien à l’élaboration d’une stratégie de formation continue des enseignants du primaire, afin de renforcer le niveau général de ces derniers. Le projet développera un plan d’actions sur quatre provinces qui permettra de tester puis de valider les procédures de formation continue qui pourront ultérieurement être élargies à l’ensemble du pays dans le cadre du programme sectoriel ;

- Une amélioration des capacités de pilotage et de gestion par un  renforcement des capacités du Ministère de l’Education Nationale dans les domaines de la collecte des statistiques scolaires et de la gestion des ressources humaines.

Impacts

L’intervention de l’AFD permettra d’améliorer sensiblement le niveau de formation des enseignants et donc la qualité de l’éducation dans les quatre régions pilotes. La stratégie de formation continue des enseignants validée à la fin du projet pourra facilement être reproduite et étendue au reste du pays.

Les actions financées par l’AFD permettront d’améliorer sensiblement la capacité du Ministère de l’Education Nationale à gérer efficacement ses moyens et à diminuer les inégalités.

Classé dans : 2. Oui à l'éducation primaire pour tous Education


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*