Le Mag

Appui au secteur de l’éducation au Sénégal

Publié par Objectif Développement , le

Contexte
Au Sénégal, le taux de scolarisation primaire est passé de 60% en 1991 à 82,5% en 2005. Cependant, la proportion d’enfants qui achève le primaire tout comme le niveau des élèves évoluent plus lentement. Les conditions de scolarisation dans le secondaire et la formation professionnelle restent également limitées. Comptant parmi les premiers pays africains à avoir initié un programme sectoriel pour le développement de l’éducation, le Sénégal a vu sa stratégie approuvée dans le cadre de l’Initiative internationale « Education pour tous – procédure accélérée » (Fast Track). L’Agence Française de Développement (AFD), qui soutient déjà ce secteur depuis plusieurs années, a poursuivi et accru ses financements en 2006.

Objectifs
L’objectif poursuivi par l’AFD est d’appuyer le secteur de l’éducation et de la formation pour favoriser la croissance économique et participer à la réduction de la pauvreté et des inégalités au Sénégal.

Descriptif du projet
Le Programme décennal pour l’éducation et la formation (PEDF), auquel l’AFD apporte son concours, vise principalement la scolarisation primaire universelle d’ici 2015. Il consiste à :
- faciliter l’accès à l’école à travers le renforcement des infrastructures, le recrutement des nouveaux enseignants et un effort en faveur de la scolarisation des filles et des groupes défavorisés ;
- renforcer la qualité des enseignements grâce à la rénovation des curricula, l’évaluation standardisée des élèves, la mise en place d’outils pédagogiques et la formation continue des enseignants ;
- améliorer la gestion du système éducatif en renforçant notamment les moyens de fonctionnement, en impliquant les collectivités et les parents d’élèves et en développant une gestion par les résultats.

Le financement comprend :
- une aide budgétaire de 11 millions d’euros versée à l’Etat sénégalais, adossée à un suivi des objectifs clés du programme décennal de l’éducation et de la formation ;
- une participation de 3 millions d’euros à un projet également soutenu par la Banque Mondiale qui renforce l’expertise et la formation du personnel de l’administration scolaire.

Impacts
L’AFD contribue ainsi à l’objectif gouvernemental de:
1,44 millions d’enfants scolarisés dans le primaire
312 000 enfants dans le secondaire

Classé dans : 2. Oui à l'éducation primaire pour tous Education


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*