Le Mag

Bassin du Congo : gestion durable des forêts

Publié par Objectif Développement , le

Les forêts du bassin du Congo concernent 10 pays. Elles s’étendent sur près de 180 millions d’hectares, l’équivalent de plus de deux fois la superficie de la France. Ces forêts tropicales sont les moins dégradées de la planète, à qui elles rendent de multiples services écologiques (climat, biodiversité). Elles constituent de plus le réservoir en eau d’une vaste partie de l’Afrique et elles fournissent l’énergie et l’alimentation à 65 millions de personnes parmi les plus pauvres du monde. La forêt représente 60 % du PIB hors pétrole du Gabon, 50 % des recettes d’exportation de la République Centrafricaine et 20 % de celles du Cameroun ainsi que plus de 100 000 emplois.
Étendre les aires protégées, soutenir les entreprises forestières qui s’engagent dans des plans d’exploitation durable et sanctionner les autres, respecter les droits des communautés autochtones, tout cela nécessite une gestion concertée des forêts dans des pays aux ressources limitées. Un engagement important et de long terme de tous les acteurs régionaux (États, entreprises, ONG) est indispensable et doit être soutenu par la communauté internationale.
Lancé en 2002, le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo présente déjà des résultats concrets : 18 millions d’hectares sont aujourd’hui protégés, 7 millions sont aménagés et 1,4 million bénéficie d’une certification garantissant une gestion concertée entre les différents acteurs.

Télécharger la fiche presse Sur le terrain

Classé dans : 7. Oui à un environnement durable


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*