Le Mag

Côte d’Ivoire : les «reines mères» tiennent les rênes du marché de Gonzague-ville

Publié par Objectif Développement , le

Contexte
La promotion de l’égalité hommes-femmes et de l’indépendance économique des femmes est l’une des priorités de la coopération française. Les femmes sont des actrices majeures du développement et jouent en particulier un rôle essentiel de stabilisation dans les pays en sortie de crise.
Le secrétaire d’Etat à la coopération et à la francophonie a demandé aux ambassades africaines de se mobiliser pour accompagner cette dynamique forte aux résultats prometteurs à travers les FSD (fonds sociaux de développement) instruments financiers adaptés qui permettent une gestion souple et décentralisée des moyens.
La réhabilitation du marché de Gonzague-ville en cours de réalisation dans l’une des zones les plus fortement peuplées d’Abidjan, est exemplaire. 500 femmes sont impliquées dans ce projet à travers l’association « les reines mères ». Elles se mobilisent pour faire valoir leurs droits et lutter contre la cherté de la vie.
Dans le contexte de relance post-crise que connaît la Côte-d’Ivoire, elles s’investissent pour créer un marché couvert et moderne et favoriser la croissance économique par la reprise des activités génératrices des revenus et l’accroissement de l’offre d’emplois.

Objectifs
Les objectifs du projet sont multiples. Il s’agit de :
renforcer le statut socioprofessionnel des femmes commerçantes de la commune de Port-Bouët, membres de l’association les « Reines mères » en leur donnant les moyens de gérer leur structure,
pérenniser les activités économiques et améliorer les conditions de vie des femmes du quartier,
mettre en œuvre un projet pilote de formation, d’insertion des jeunes et de consolidation d’emplois en faveur des femmes, dans le cadre de la construction du marché.

Descriptif du projet
Le projet de vise tout d’abord à réhabiliter, dans le cadre d’un chantier d’apprentissage, le marché de Gonzague-ville qui était dans un état de délabrement avancé, vétuste, insalubre et d’accès difficile voire dangereux en saison des pluies.
Construction d’un nouveau marché couvert d’une superficie de 4000 m² sur un terrain offert par la municipalité de Port-Bouët. Il abritera 500 étals et 54 magasins. Il disposera de deux chambres froides, d’un bureau administratif, d’un bloc de 20 sanitaires et d’une zone de collecte des déchets.
Insertion professionnelle de 100 jeunes défavorisés (10 jeunes filles) pris en charge par l’Entreprise ICBEE spécialisée dans la formation et l’encadrement des jeunes. Au terme du projet, les meilleurs et les plus motivés seront intégrés dans l’entreprise.
Il s’agit dans un second temps de renforcer le rôle des femmes commerçantes en leur donnant les moyens de gérer le marché :
La gestion du site et des infrastructures est confiée à l’association « Les reines mères » qui exerce cette fonction à travers un comité de gestion crée à cet effet et qui a fait l’objet d’une convention spécifique signée avec la mairie de Port Bouët.
Ce projet bénéficie à 500 femmes impliquées dans le projets et à 100 jeunes insérés professionnellement.
Le Secrétaire d’Etat à la Coopération et à la Francophonie a inauguré le nouveau marché – encore en chantier – le 7 mai 2009 et salué à cette occasion le partenariat avec les autorités locales et l’ambassade du Japon qui a contribu

Classé dans : 3. Oui à l'égalité des sexes


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*