Le Mag

La mortalité infantile continue de chuter

Publié par Objectif Développement , le

D’après ces estimations, le nombre absolu de décès d’enfants a baissé, passant de 12,5 millions en 1990, l’année de base pour les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), à 8,8 millions en 2008.

Les experts de la santé publique attribuent ce déclin continu au recours de plus en plus fréquent à des interventions sanitaires essentielles, comme les vaccinations, y compris la vaccination contre la rougeole, l’usage de moustiquaires imprégnées d’insecticide contre le paludisme. Là où ces interventions ont augmenté, des résultats positifs ont été enregistrés.

Des progrès ont été constatés dans chaque partie du monde, et même dans certains des pays les moins avancés. Le Malawi est un exemple frappant : c’est un des dix pays à mortalité des moins de cinq ans élevée qui est maintenant bien parti pour atteindre l’Objectif du Millénaire pour le développement (OMD) de réduction des deux tiers de la mortalité des moins de cinq ans entre 1990 et 2015.

D’après les estimations, la mortalité des moins de cinq ans au Malawi a chuté, de 225 décès pour 1000 naissances vivantes en 1990 à 100 pour 1000 en 2008. En 2000, trois pour cent seulement des enfants de moins de cinq ans dormaient sous une moustiquaire – une mesure de prévention du paludisme d’importance cruciale – et ce pourcentage était passé à 25 pour cent en 2006. Le Malawi a concentré ses ressources limitées sur l’amélioration de la santé et des systèmes de santé et sur le recours aux interventions les plus efficaces.  Résultat : on y a sauvé la vie d’un nombre considérable d’enfants.

Les nouvelles données montrent aussi que sept des 67 pays à mortalité élevée (ceux où les taux de mortalité des moins de cinq ans sont de 40 décès ou plus pour 1000 naissances vivantes) ont constamment obtenu des taux de régression de la mortalité des moins de cinq ans de 4,5 pour cent ou plus chaque année. Il s’agit des pays suivants : Népal, Bangladesh, Érythrée, République démocratique populaire lao, Mongolie, Bolivie et Malawi.

Des gains impressionnants ont également été obtenus dans des pays qui ne sont pas tout à fait sur la voie de l’Objectif du Millénaire. Le Niger, le Mozambique et l’Éthiopie ont tous les trois diminué leur taux de mortalité infantile de plus de 100 pour 1000 naissances vivantes depuis 1990.

La suite de l’article sur le site de l’UNICEF

Classé dans : 4. Oui à la réduction de la mortalité infantile


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*