Le Mag

[Live Forum Mondial de l'eau] Le train du développement : rencontre avec Yann Arthus-Bertrand

Publié par Objectif Développement , le

15h07 : annonce du départ du train du développement vers la 6ème édition du Forum Mondial de l’eau. A son bord, le photographe Yann Arthus-Bertrand, l’actrice Famke Janssen, les jeunes du Parlement de la Jeunesse pour l’Eau (PMJE), une équipe de l’AFD et tout un train de voyageurs intrigués. Entre des débats sur l’eau, sur la nécessité de l’implication de chacun pour changer les choses, ou encore le nucléaire; l’échange entre Yann Arthus-Bertrand, les voyageurs et les jeunes parlementaires a été pour le moins animé. Retour sur ce voyage riche en rencontres.

Yann Arthus-Bertrand qui s’apprête à échanger avec les jeunes du PMJE, invite tous les voyageurs du train à le rejoindre. Le débat peut alors commencer.

Un déni collectif ?


Selon Yann Arthus-Bertrand, les sociétés actuelles vivent dans un déni collectif : « On sait les choses mais on ne veut pas les voir. On continue tous ainsi comme si on y était obligés ». Pourtant, il est nécessaire de révolutionner les habitudes. Et ceci à tous les niveaux : pêche, agriculture, habitudes personnelles de consommation, etc. Les politiques ne peuvent rien si les populations ne sont pas prêtes à revoir leurs façons de consommer.

Comment faire alors ? Comment mettre l’image au service de la communication ? demande-t-on dans le public. D’après le photographe, il n’y a pas de recette miracle, mais il faut passer par de la sensibilisation, de l’éducation, et chercher à impliquer la population dans des actions concrètes, loin des grands discours.  Chacun doit se servir de ses qualités pour changer la manière dont le monde fonctionne : « un ingénieur devrait construire des voitures électriques, un architecte des maisons écolo ». De là, est parti un débat animé sur le nucléaire et la nécessité de se positionner sur ce sujet.

Des petits gestes pour un grand changement


Le droit à l’eau potable a seulement été reconnu l’année dernière par les Nations Unies. Et pourtant, chaque jour, 4000 enfants meurent encore de cette impossibilité d’accéder à une eau de qualité. L’assainissement reste aussi un problème majeur dans de nombreux pays, notamment au Kenya. Yann Arthus-Bertrand a toutefois souligné les efforts menés par l’Agence Française de Développement pour tenter de résoudre les problèmes liés à l’eau potable et à l’assainissement.

En quelques dizaines d’années, la population mondiale a triplé. Donc il faut dépenser moins d’énergie, autrement. La terre, l’eau, les forêts : tout est en train d’être consommé. C’est pour cela que c’est à chacun de prendre la décision de s’impliquer dans un mode de vie écologique : l’addition de tout ces petits gestes peut faire beaucoup. On peut par exemple contribuer individuellement en mangeant moins de viande…

Durant le débat, Famke Janssen a rejoint l’assemblée et le trajet s’est terminé par une séance photo notamment de l’équipe organisatrice de l’AFD :Equipe AFD , Yann Arthus -Bertrand

Retrouvez 90 minutes d’information et d’images sur l’eau dans la « Soif du monde », le nouveau documentaire de Yann Arthus-Bertrand, financé par l’AFD : diffusion le 20 mars, sur France 2. tentez de gagner des places en répondant à la question du jour sur notre page Facebook

Classé dans : Eau / Assainissement Environnement Les défis du développement Spécial Eau
Mots-clefs :, , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*