Le Mag

[Forum Mondial de l'Eau] Le village des solutions : de l’usine aux bidonvilles

Publié par latifa , le

Le Village des Solutions du Forum Mondial de l’Eau a accueilli les participants au travers d’expositions, d’animations et de sessions. Sept espaces de sensibilisation venaient composer ce village de 4000 m2 : les bidonvilles (SLUM), l’école (School), le café (l’AGORA), la bibliothèque (Library), la mairie (City Hall), l’usine (Factory) et la banque (Bank). Chaque espace proposait des solutions en fonction de sa thématique. Par exemple, l’espace Bibliothèque permettait de se familiariser avec les solutions liées aux savoirs. Celui de la Mairie mettait l’accent sur la gouvernance de l’eau et la démocratie. Focus sur les espaces Bidonvilles et Usine.

 

L’usine : le pavillon des technologies

 

Cette fresque résume bien le contenu de l’espace Factory : le rapport entre l’eau et la technologie. Cet espace proposait donc diverses solutions technologiques pour faciliter l’utilisation de l’eau potable. Il regroupait une dizaine d’exposants. Une solution innovante et l’autre « oubliée », voici deux des propositions des « habitants » de ce quartier high-tech, l’Usine.

L’Hippo Water roller est un simple bidon qui roule. Il permet de faciliter le transport de l’eau. Moins d’efforts, plus d’eau transportée à chaque voyage, ce qui permet de soulager ceux qui effectuent la corvée de l’eau. En effet, ce bidon de 90 litres a un poids effectif de seulement 10 kilos sur terrain plat. On peut donc imaginer facilement le côté pratique de cette solution face à des seaux de 20 litres portés sur la tête !


Source de l’image : Site Hippo Water Project

Zinga vient des Philippines et nous a présenté le bélier hydraulique. C’est une technologie oubliée, inventée il y a plus de 2 siècles, mais qui est très astucieuse, écologique et économique, car elle ne dépense aucune énergie et peut fonctionner en continu ! Écoutez son interview (en anglais).

SLUM : au cœur des Bidonvilles

 

L’espace Bidonvilles était animé par le réseau Projection, une plateforme d’échanges et de réflexion s’appuyant sur un réseau de jeunes professionnels du Nord et du Sud, œuvrant dans le domaine des services essentiels dans les villes en développement. L’animation Slum (bidonville en anglais) proposait une reconstitution des conditions de vie des bidonvilles afin que les visiteurs puissent mieux comprendre les difficultés rencontrées par les populations qui y vivent.

Les bidonvilles, manifestations visibles de la pauvreté urbaine, constituent l’habitation d’un urbain sur trois (sachant qu’un habitant sur deux réside en ville) soit 1 milliard d’humains ou un habitant sur sept. Le nombre d’habitants y croît de 10 % en moyenne par an. Deux milliards d’humains devraient y vivre en 2030 selon l’UN-Habitat. C’est donc non seulement le nombre de bidonvilles qui croît mais aussi leur taille.

90% des habitants de bidonvilles habitent dans les pays en développement. Ce qui caractérise un bidonville, c’est l’absence d’équipements de base (eau potable, assainissement, etc.) et un surpeuplement conséquent. L’existence de ces regroupements d’habitations insalubres entraîne des problèmes sanitaires et donc des contextes particulièrement pathogènes. L’espérance de vie des habitants ne s’améliore pas et les maladies s’y développent.

Dans cet espace, douze projets avaient été sélectionnés pour témoigner de diverses expériences et proposer des solutions durables pour améliorer les conditions de vie dans les bidonvilles. Écoutez l’interview de Chloé Jolly, porte parole du réseau Projection qui explique le pourquoi de cet espace et présente quelques solutions…

Et vous que pensez-vous de toutes ces solutions ? En connaissez-vous d’autres qui semblent simples et durables ?

Classé dans : Eau / Assainissement Spécial Eau
Mots-clefs :, , , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*