Le Mag

[Conférence] Quel bilan pour l’aide française au développement ?

Publié par Objectif Développement , le

Investissements de l'AFD en 2011.

2012: une année de consolidation.

Dov Zerah, Directeur général de l’Agence Française de Développement, a présenté ce mercredi 22 mai, le bilan 2011 de l’AFD et ses orientations pour 2012. L’Afrique subsaharienne reste une priorité mais l’AFD souhaite développer des projets dans le monde entier avec l’appui de partenariats innovants et locaux.

L’Afrique Subsaharienne reste la priorité.

Depuis 2 ans déjà l’Afrique Subsaharienne est au centre des considérations de l’AFD.En effet, selon les estimations, d’ici quarante ans sa population aura plus que doublé et représentera 50% de la croissance démographique mondiale. Les zones urbaines risquent de voir leur population tripler.

Pour accompagner ce phénomène il est capital pour l’AFD de consolider son programme d’aide au développement dans cette zone géographique. En 2011, 2,7 milliards de financement ont été dédiés à l’Afrique Subsaharienne.
4 leviers clés sont touchés par ces subventions :

  • La sécurité alimentaire.
  • La limitation de l’exode rural.
  • La préservation de l’espace géographique et naturel : cultiver les terres permet également de freiner la désertification.
  • L’éducation et la santé, piliers de la régulation démographique.

Pour ce faire au moins 60% de l’effort budgétaire de L’AFD est tourné vers le secteur de l’agriculture et des industries, des infrastructures d’énergie et de l’éducation et de la santé.

« Dans un monde globalisé, il n’y a que des stratégies de partenariat »:

Selon Dov Zerah, une stratégie efficace de développement repose sur des partenariats géographiques de qualité. C’est ce que l’AFD s’efforce de mettre en place, partout dans le monde, tous les jours.

Avec de nouveaux pays d’intervention en Amérique latine, en Asie et au Caucase, l’Agence Française de Développement à ouvert son champ d’action en 2011 à l’essentiel des pays en développement. Cette diversité géographique implique des actions ciblées, pour répondre à des besoins spécifiques.

Aujourd’hui L’AFD intervient partout et sur des secteurs différents selon les zones concernées :

  • Méditerranée : sur la formation professionnelle et l’emploi, la réduction des inégalités sociales et territoriales et l’amélioration de la qualité de vie.
  • Asie : sur des problématiques climatiques.
  • Amérique Latine : pour une croissance verte et solidaire.
  • Outre-mer : en accompagnement de la croissance endogène.

La majorité de ces démarches portent sur la société civile. L’AFD travaille nécessairement en partenariat avec les États. Cependant la collaboration avec les ONG, en contact direct de la population, et des collectivités locales, est indispensable.  Elle permet de pouvoir répondre de façon pertinente à la diversité des problématiques abordées.

Par ailleurs, l’intervention de l’agence sur de nouvelles zones géographiques, comme en Asie, a donné naissance à des initiatives de partenariats innovantes. Une discussion en vue d’actions communes en Afrique, entre la Chine et l’Agence Française de Développement, est en cours.

En savoir plus :
Retrouvez ci-dessous le PDF de présentation du rapport annuel  pour plus de détails :

+ Vous pouvez retrouver le communiqué de presse relatif au rapport annuel 2011 de l’AFD sur le site de l’AFD

+ L’intégralité du rapport annuel 2011 en PDF

Classé dans : Afrique Conférences L' AFD
Mots-clefs :, , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*