Le Mag

Rio+20 : la France s’engage

Publié par Objectif Développement , le

Du 20 au 22 juin 2012, le Brésil accueille la conférence des Nations unies pour le développement durable. La France y jouera un rôle majeur.

Il y a 20 ans, le premier Sommet de la Terre marquait un tournant dans la prise en compte mondiale des enjeux environnementaux et la reconnaissance d’une approche intégrée du développement durable et de la lutte contre la pauvreté, notamment dans ses dimensions sociale et environnementale.

La conférence des Nations unies pour le développement durable constitue une nouvelle échéance internationale essentielle. À Rio, la France sera représentée par le président François Hollande, la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie Nicole Bricq, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, le ministre délégué chargé du Développement Pascal Canfin, le ministère des Affaires étrangères (MAE) et l’Agence française de Développement (AFD).

Lors du Forum de lancement de Rio+20 par le Club France, le 8 juin 2012 à Paris, le président de la République a fixé trois objectifs que la France portera à Rio:

- un accès plus équitable et universel aux énergies renouvelables,
- la sécurité alimentaire, qui passe par l’agriculture durable et la lutte contre l’accaparement des terres,
- le soutien à l’économie verte, et l’importance de l’économie sociale et solidaire.

Pour parvenir à ces objectifs, la France soutiendra : la levée de recettes nouvelles en développant les financements innovants (taxe sur les transactions financières, vente aux enchères des quotas carbone) ; la mise en place d’une Organisation des Nations unies de l’environnement ; la préparation de l’agenda post-Objectifs du Millénaire pour le développement ; la volonté que la politique de développement soit imprégnée des principes du développement durable ; et une meilleure association des acteurs de la société civile.
La ministre Nicole Bricq a souligné, lors du Forum du 8 juin, que « l’enjeu est que les acteurs de la société civile n’aient plus un simple rôle d’observateurs mais deviennent de vraies parties prenantes aux négociations, en obtenant des droits nouveaux : droit d’accès à l’information, droit d’intervenir, droit de proposer des amendements aux textes ».

La France mettra également en avant trois secteurs en particulier :
- l’accès universel à l’eau potable et à l’assainissement,
- l’énergie, qui doit retrouver une place essentielle dans les politiques de développement,
- les océans, afin notamment de relever les nouveaux défis de protection et de gestion durable de la biodiversité en haute mer.

Le président François Hollande a appelé à la volonté politique et à la mobilisation citoyenne : « la France est consciente de sa responsabilité européenne et de sa responsabilité mondiale, elle veut la réussite de Rio, et elle s’engagera sur les cinq prochaines années à être un pays non pas éclaireur ni moralisateur mais un pays acteur de ce choix environnemental qui est un choix majeur pour notre pays, pour notre continent et pour le monde ».

 

L’Agence française de Développement
Engagée de longue date dans le développement durable, l’Agence Française de Développement sera présente au sommet Rio+20 pour faire partager son expérience de terrain et promouvoir l’implication de ses partenaires locaux.

Au sein de la délégation française, l’AFD entend montrer les liens concrets entre les enjeux portés par le sommet et les actions menées sur le terrain.
L’Agence organise et participe à plusieurs conférences et manifestations pour présenter des initiatives qu’elle appuie et des projets qu’elle finance dans les secteurs de la forêt, du développement urbain, du changement climatique ou encore de la gestion de l’eau.
Consultez l’agenda de l’AFD à Rio+20

Afin de sensibiliser le public aux enjeux liés à l’environnement, l’AFD est aussi partenaire du festival Good Planet qui a lieu du 16 au 24 juin à Rio. L’Agence participera notamment à un débat sur l’eau autour de la projection du film « La Soif du monde », de Yann Arthus Bertrand
Le programme du festival

L’AFD, en partenariat avec le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM), a par ailleurs cofinancé une note de décryptage pour aider les participants et le public à mieux comprendre les enjeux de Rio +20.
Consultez la note de décryptage

Le ministère des Affaires étrangères
Le ministère des Affaires étrangères, acteur engagé dans la préparation de Rio+20 et partenaire officiel du pavillon France, organise des conférences.
En tant que secrétaire permanent du Groupe Pilote sur les financements innovants, la France assure notamment le « side event » officiel de l’État français sur le thème des financements innovants au service du développement durable, qui aura lieu le 22 juin de 13h à 14h30 au Rio Centro.
Consultez l’agenda du MAE à Rio+20

En savoir plus
Le dossier spécial Rio+20 de l’AFD

Le site du gouvernement français dédié à Rio+20

Le site du pavillon français à Rio

Le site du Club France Rio+20

L’article d’Épargne sans frontière

 

Classé dans : 7. Oui à un environnement durable


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*