Le Mag

[Photo de la semaine] « Le côté obscur de la ville » par Firas Benali-Cherif

Publié par Objectif Développement , le

Firas Benali-Cherif, est un jeune algérien de 21 ans résidant à Madagascar. Il est cette semaine le gagnant de notre « photo de la semaine », avec « Le côté obscur de la ville », cliché pris à Antananarivo. Il a répondu à cette occasion à nos questions.

Quel est votre rapport à la photographie?

Depuis mon enfance j’aime la photographie, mais je ne m’y était jamais vraiment intéressé jusqu’au jour où un ami photographe m’a encouragé a acheter un reflex. Je travaille au 550D depuis un an déjà et à chaque sortie je le prends avec moi , il ne me quitte jamais. La photographie est devenue une passion,  un amour, presque une évidence …

Comment en êtes vous venu à faire ce cliché?

C’était en plein centre ville d’Antananarivo , je marchais , appareil photo à la main. J’ai vu cet homme sur la route en train de mendier. J’ai tout de suite choisi un bon angle de vue et j’ai commencé à le photographier. Après quelques secondes il est venu vers moi et m’a demandé de le payer pour l’avoir pris en photo.

Selon vous le photographe doit-il s’engager, comme vous l’avez fait à travers cette photo?

Je crois que toute photo qui se respecte se doit de porter un message. Madagascar est un pays magnifique, plein de ressources, plein de richesses et pourtant très pauvre. J’espère, grâce à cette photo, montrer combien les gens d’ici ont besoin d’aide. Selon moi, un photographe est tout d’abord un être humain qui fait du bien autour de lui, grâce à son appareil photo.

 

+Vous pouvez retrouver toutes les photos de notre concours dans la galerie de notre site..

Classé dans : Autour de l'expo Concours Photo Témoignages Villes
Mots-clefs :, , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*