Le Mag

[Photo de la semaine] « Longer les murs » par Heddie Bennour

Publié par Objectif Développement , le

Heddie Bennour, avec son cliché « Longer les murs », est le 4ème gagnant de la semaine de notre concours photo « Des villes et des Hommes ».

Quelle place tient la photographie dans votre vie?

Je suis un capteur d’images,   »Comme un gamin avec un filet à papillon »  je capture les instants qui passent.
L’appareil photo est mon compagnon d’expression. Je ne suis pas photographe, je ne maîtrise pas du tout la technique.
Le viseur numérique à bout de bras, je capture les scènes qui m’entourent avec curiosité et désinvolture. Je saisis des instants, des lieux, des sujets libres.… Aucun sujet ne doit poser. Je respecte ma prise de vue initiale, je ne retouche pas l’image, je ne la recadre pas. Je m’autorise uniquement dans certains cas l’utilisation du flash en tant qu’accessoire. Je travaille à côté de la photographie-document, diffusée à l’état de témoignage par les médias, de la photo mise en scène, pour la publicité et la mode, ou encore de l’image photographique auxiliaire de fabrication des plasticiens. Je pense qu’il y a encore de la place pour une démarche qui, partant de la capture sans artifice, d’un réel authentique, refuse de retravailler la forme et la couleur.
S’arrêter un instant sur le quotidien qui nous entoure, c’est un défi que je ne cesse de relever.

Qu’est ce qui vous a inspiré dans le thème du concours « Des viles et des Hommes »?

Participer au thème « des villes et des hommes » a été pour moi une évidence. Paris est ma mégapole. Elle m’étouffe parfois et je l’adore d’autres fois, elle se joue de mes humeurs et la photo me permet de prendre du recul et de partager l’émotion qu’elle me fait ressentir.
Le « territoire » est fécond ; détour d’un couloir, empreinte sur un mur, zones urbaines, coin d’une ruelle… un piéton, des hommes, des femmes, leurs expressions, leurs démarches, une singularité qu’on ne voit pas mais que l’on devine…
Ces photographies témoignent de ma présence en ces lieux, comme des instants capturés, authentiques et sincères. Elles révèlent le hasard des mes promenades, de mes rencontres en portant un regard ému sur cet univers instantané qui me saisit comme les mots d’un poème, choisis, triés puis réunis…
Être là de passage sans avoir rendez-vous, capturer le temps, saisir le présent, profiter de l’instant et le donner à voir…

 

+Vous pouvez retrouver toutes les photos de notre concours dans la galerie de notre site.

Classé dans : Concours Photo L' AFD Témoignages Villes
Mots-clefs :, , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2 réponses à "[Photo de la semaine] « Longer les murs » par Heddie Bennour"

  1. « des viles et des hommes » !!!!

  2. À un ami et ancien voisin, après une lutte épique à la tête de cette édition 2012 : bravo !