« Maitriser le réchauffement sans freiner le développement »

Les conséquences du réchauffement climatique auront des impacts majeurs sur nos sociétés, en bouleversant les écosystèmes, la disponibilité des ressources naturelles et l'ensemble de nos modes de vie. Les populations les plus défavorisées de la planète seront les premières touchées parce qu'elles vivent souvent dans les zones à risques, exposées aux inondations, glissements de terrains, ouragans, et sécheresses…entraînant de fortes migrations. C'est une des menaces principales à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement, car ces habitants sont également les plus démunis en termes de moyens pour faire face aux dommages.

2x moins

Un habitant d’un pays du Sud consomme 2 fois moins de ressources naturelles qu’un Européen et quatre fois moins qu’un Américain. Source : AFD


5 millions de tonnes de CO2 sont économisées par an grâce à l'aide de l'AFD pour l'efficacité énergétique et 2,8 milliards d’euros engagés par l'agence pour la gestion de l’enjeu du changement climatique en 2010. Source : AFD –Rapport annuel 2010
Après 2020, les émissions de gaz à effet de serre des pays en développement auront dépassé le niveau de celles des pays développés. Source : AFD

La réponse de l'AFD

L’AFD aide les pays en développement et émergents à concilier développement socio-économique et réponse aux enjeux climatiques. Elle soutient le budget des pays ayant fait preuve d’une ambition nationale d’intégration du climat dans leur stratégie de développement.

Elle noue par ailleurs des partenariats avec des banques locales qui, via leurs produits financiers, incitent les entreprises à émettre moins de carbone. Enfin, elle finance des projets d’adaptation aux changements climatiques pour les pays les plus touchés.