« Gérer l’eau comme un bien commun à partager »

Plus de 8.000 personnes meurent chaque jour des maladies dues à l’insalubrité de l’eau.

L'eau de mauvaise qualité et le manque d’assainissement sont la première cause de mortalité dans le monde, devant les guerres et le sida. Cette ressource vitale est aujourd'hui menacée et est au cœur d'enjeux internationaux : les pénuries entraînent des déplacements de population, voire des conflits. L’eau conditionne tous les aspects du développement humain (approvisionnement en eau des villes, production d’électricité, irrigation, etc.), sans parler de la salubrité de notre environnement et la préservation de nos écosystèmes.

800 millions

Plus de 800 millions de personnes n’ont pas accès à une eau potable.
Source : AFD – Rapport annuel 2010


On estime que, chaque année, l’aide de l’AFD permet à 705 000 personnes de gagner accès au service d’eau potable. Source : AFD
L’aide de l’AFD permet chaque année l’épuration des eaux usées pour l’équivalent de 415 000 habitants. Source : AFD

La réponse de l'AFD

La stratégie de l'AFD se décline en plusieurs axes d’intervention : l’accès durable pour tous à un service d’eau potable et à un environnement urbain sain, la gestion durable de la ressource, ainsi que l’eau agricole.

Ces outils sont mis en place en Afrique subsaharienne essentiellement, région dans laquelle se mobiliser pour assurer une répartition c+oncertée de la ressource, dans le respect de l’environnement, est la priorité de l’AFD.

L’intervention de l'AFD dans les différents axes d’intervention liés à l’eau et à l’assainissement mobilise trois outils complémentaires :le renforcement des capacités, le financement d'infrastructures et la production intellectuelle.