7 REPORTAGES PHOTO & VIDÉO Magnum Photos
NOUVEAUX REGARDS SUR LE SUD
Olivia Arthur
Santé
Mauritanie

En Mauritanie, chaque année, sur 100 000 naissances, près de 600 femmes décèdent des suites de leur grossesse. Presque autant souffrent de séquelles graves liées aux mauvaises conditions d’accouchement. Si le système de santé manque de moyens et de personnel, le coût des soins reste l’obstacle majeur pour les femmes.

Initié en 2002 avec l’appui du ministère des Affaires étrangères puis de l’Agence Française de Développement, le forfait obstétrical est un système d’assurance permettant de réduire les risques liés à la maternité. Pour une cotisation de 17 euros environ, les femmes ont accès à un suivi de grossesse (consultations prénatales, analyses de sang, échographie), à un accouchement médicalisé et à des conseils en planification familiale. Les femmes qui choisissent de payer chaque soin séparément dépensent trois fois plus pour un accouchement normal et jusqu’à dix fois plus pour une césarienne.

En améliorant le circuit de soins, en garantissant la disponibilité des médicaments essentiels et en réduisant le coût de la prise en charge de la grossesse, ce projet a permis d’augmenter le nombre d’accouchements assistés. Dans les zones où il a été implanté, 80% des femmes y souscrivent et la mortalité maternelle a diminué de moitié. L’Etat mauritanien a décidé d’en faire une politique de santé publique.

« Les financements accordés par l’AFD en 2009 contribueront à améliorer les services de santé pour 13,9 millions de personnes dans le monde. »

A PROPOS DU PHOTOGRAPHE

Née en 1980, Olivia est anglaise. Elle vit à Londres. Elle rejoint Magnum Photos en 2008. Après avoir étudié les mathématiques à l'Université d'Oxford, Olivia Arthur a suivi une formation de photojournalisme au London College of Printing. En 2003, elle s'installe à Delhi en tant que photographe free-lance pour réaliser des reportages autour du sous-continent indien. En 2006, elle est invitée pour an de résidence par la Fabrica en Italie. A cette occasion, elle débute son projet concernant la vie des jeunes femmes vivant aux frontières de l'Europe et de l'Asie. Ce travail a été présenté au Centre Pompidou à Paris, à la Triennale de Milan, le Musée d'Art de Shanghai ainsi qu'au Centre Artistique Shiodomeitalia à Tokyo. Ces dernières années, Olivia Arthur s'est notamment consacrée à son projet sur les femmes au Moyen Orient qui a été primé par l'Inge Morath Award en 2007.

Partager L'AFD sur Twitter L'AFD sur Facebook